Négaeri


 

NÉGAERI ( TRAHISON )

La France partage avec le Japon, le privilège particulier d’être parmi les premiers pays nucléaires au monde. Peut-être ceci donne-t-il aux Français un peu plus qu’à tout autre, le droit d’observer la catastrophe de Fukushima comme un drame qui les concerne directement. Le 14 Juillet 2011, le Premier ministre Naoto Kan s’était prononcé en faveur de la sortie du nucléaire en raison de l’impossibilité « d’assurer pleinement la sécurité ». À ce moment 70% de Japonais se disaient pour l’abandon du nucléaire ; un mois plus tard, le ministère de l’Economie obtenait le redémarrage d’un premier réacteur alors que 80% de la population souhaitait l’arrêt de cette énergie.

Les Japonais se perçoivent, sans ostentation comme le pays le plus civilisé du monde. Le voyageur que je suis est tout prêt à rendre hommage à ce peuple digne et raffiné. La force collective, le respect mutuel, l’abaissement impressionnant dans le champ social du seuil de violence inhérent à l’humain ; mais aussi l’abnégation de chacun pour la réussite de tous me remplissent d’admiration. Cet effort que chaque Japonais fournit et la profondeur de l’engagement individuel me rendent plus insupportable encore l’incurie des dirigeants; le mépris de la vie humaine, le risque pris sur la vie des enfants, des familles des autres pour le profit de quelques-uns. 

Ce ne sont pas les dirigeants de Tepco qui sont allés nettoyer les cuves radioactives, mais à travers ses techniciens, c’est le peuple japonais même. Les dirigeants ont profité de l’abnégation et de la confiance de la population pour mentir, pour élaborer des stratégies de communication dont ils connaissent les failles : la propagande a été faite alors qu’on en connaissait les limites; les risques ont été exclus alors qu’ils étaient scientifiquement connus. La population a été ainsi bernée et exposée à des dangers inconsidérés. Alors que le financement des partis politiques par le lobby nucléaire a fait scandale au Japon, en France la catastrophe de Fukushima a conduit, comme toute conclusion, l’opérateur EDF à se renforcer dans le nucléaire;  cette énergie est remplaçable mais davantage rentable (du moins pour l’opérateur car les Français payent leur électricité à peine moins chère que leurs voisins).

Combien de temps supporterons-nous d’être dirigés par ceux qui méprisent nos vies ? Combien de temps supporterons-nous d’être trahis ?