Sur


 

L’Amérique latine se dévoile souvent ou l’européen ne l’attend pas, car elle peut être étrange ou labyrinthique. Elle est la terre, la capitale industrielle, un restaurant japonais à Sao Paulo, elle est les tropiques ou la sécheresse, une mine de cuivre, un fou énonçant un discours prophétique lors du carnaval; elle est un lézard, un fleuve vert, le métissage des hommes et leur implacable racisme, une maison de passe, la cruauté des militaires.

Ce sont des paysans isolés, des événements magiques; un escroc qui dort, du crack et des enfants. C’est un foyer catholique, les années noires de la dictature et l’Amazonie disparue.